Première page Précédent Suivant Dernière page Résumé Texte

Notes:


Conférence

Coteau Saint-Louis, Mile End, village de Saint-Louis-du-Mile-End, Ville de Saint-Louis, quartier Laurier, North End, district Saint-Louis, et de nouveau Mile End : le secteur situé de part et d’autre du boulevard Saint-Laurent, à partir d’un mille depuis la grande côte le long de la rue Sherbrooke, à Montréal, a porté tous ces noms. Aujourd’hui connu comme un quartier « branché », avec ses anciennes manufactures de vêtements transformées en ateliers d’artistes et ses boulangeries de bagels, le Mile End a longtemps été un lieu de passage où se sont entrecroisées des générations d’immigrants. De l’époque des artisans canadiens-français travaillant dans ses carrières à celle des créateurs culturels, en passant par le quartier juif de Mordecai Richler, celui des Irlandais de l’église St. Michael ou encore des Grecs de l’avenue du Parc, l’identité du Mile End ne cesse de se renouveler.

Conférencier

Yves Desjardins a fait ses études en histoire à l’Université du Québec à Montréal (UQAM) avant d’aller travailler pendant 34 années comme journaliste à Radio-Canada. Il est retourné à sa première passion en adhérant à Mémoire du Mile End, la Société d’histoire locale de ce quartier montréalais.

Yves est l’auteur de l’Histoire du Mile End, publié en 2017 aux éditions du Septentrion. En 2018, la Société historique de Montréal lui a décerné le Prix Robert-Prévost, qui récompense à tous les trois ans l’ouvrage susceptible de créer le plus d’intérêt pour l’histoire montréalaise. Il est également l’un des co-auteurs du Dictionnaire historique du Plateau Mont-Royal, publié en 2017 aux éditions Écosociété.